Unite2Cure !

Appel au changement immédiat de la réglementation européenne relative aux médicaments à usage pédiatrique en vue de sauver un plus grand nombre d’enfants et d’adolescents atteints de cancer

Quelques changements fondamentaux à la législation européenne pourraient accélérer l’accès à de nouveaux médicaments moins agressifs et potentiellement plus efficaces pour plus d’enfants et d’adolescents atteints de cancer. Cela pourrait permettre de sauver un plus grand nombre de jeunes vies et de s’assurer que les jeunes bénéficient des avancées majeures réalisées dans le traitement de certains cancers de l’adulte.

Bien que des progrès considérables aient été accomplis dans les traitements des jeunes atteints de cancer, un enfant atteint de cancer sur cinq continue de mourir de cette maladie. Cela représente 6 000 jeunes vies perdues en Europe chaque année.

L’appel au changement est lancé par un nouveau mouvement pan-européen à l’initiative de parents appelé Unite2Cure www.unite2cure.org, dont Zoé4life est membre fondateur. Ce groupe comprend des parents, des survivants, des médecins, des universitaires, des organisations à but non lucratif et d’autres partisans. Tous s’entendent pour reconnaître que les défis de la mise au point de nouveaux médicaments ont des facettes multiples et ne se cantonnent pas à un seul pays, et que le seul moyen de réaliser des progrès consiste à travailler en collaboration étroite.

Unite2Cure a émis des propositions pour une série précise de réformes dans les lois européennes actuelles. Appelées « Adaptation de la réglementation européenne relative aux médicaments à usage pédiatrique aux enfants et aux adolescents atteints de cancer », ces propositions ont le potentiel de transformer radicalement le paysage de la mise au point des médicaments destinés aux jeunes atteints de cancer. Au centre des propositions réside l’idée selon laquelle chaque fois qu’une société pharmaceutique met au point un nouveau traitement destiné aux adultes, il faudrait évaluer le potentiel de ce médicament dans la lutte contre les maladies touchant les enfants et les adolescents, de même que la nécessité de développer des médicaments spécifiquement destinés aux enfants puisque les cancers de l’enfant ne sont pas les mêmes que ceux de l’adulte. Pour de plus amples renseignements, consulter le site http://unite2cure.org/making-european-regulations-work-for-children-with-cancer/

Debbie Binner, un des parents fondateurs du mouvement, a déclaré : « Le cancer est terrible à tout âge, mais il est particulièrement brutal et bouleversant quand il touche un enfant ou un adolescent. Pourtant, loin d’être prioritaires lorsqu’il s’agit des traitements cancéreux, ces jeunes peuvent être privés des nouveaux traitements parce qu’ils sont trop jeunes, ou doivent se contenter d’options thérapeutiques plus anciennes et limitées. Nous savons tous que cette situation doit changer et nous devons travailler en étroite collaboration pour trouver des solutions qui nous aideront à avoir accès à de meilleurs traitements. »

Le professeur Gilles Vassal, président de la European Society of Paediatric Oncology a indiqué :

« À l’heure actuelle, des percées majeures sont réalisées dans le traitement des cancers de l’adulte grâce aux traitements anticancéreux de précision, aux médicaments ciblés et aux immunothérapies. Les enfants et les adolescents doivent aussi avoir accès à l’innovation en temps utile. Les parents, les oncologues pédiatriques, l’industrie et les organismes de réglementation doivent travailler ensemble pour atteindre ces objectifs essentiels. » http://www.ejcancer.com/article/S0959-8049(14)01065-X/abstract

 Quelques chiffres

  • Le cancer est la principale cause de mortalité par maladie chez les enfants en Europe, avec 6 000 décès d’enfants chaque année.
  • La survie et le traitement associés à certaines formes de cancer touchant principalement les enfants n’ont pas changé depuis les 20 à 30 dernières années.
  • Chaque année, plus de 35 000 enfants et adolescents reçoivent un diagnostic de cancer en Europe.
  • Environ un enfant sur 300 présentera un cancer avant d’avoir atteint son 20e
  • Environ 25 % de tous les enfants atteints de cancer mourront de leur maladie, d’un cancer secondaire ou des complications de leur traitement à long terme.
  • Les causes de la plupart des cancers de l’enfant restent un mystère et il n’est pas encore possible de prévenir cette maladie.
  • Le cancer de l’enfant ne fait pas la différence entre les nouveau-nés et les adolescents ; il n’épargne aucun groupe ethnique, aucune classe socio-économique ni aucune région géographique.
  • Plus de 300 000 citoyens européens adultes sont des survivants d’un cancer de l’enfant. Près des deux tiers des survivants souffrent d’effets secondaires ultérieurs importants et de problèmes médicaux chroniques. Certains présenteront un cancer secondaire en raison du traitement qu’ils ont reçu.

 

Soutenez la recherche en faisant un don à Zoé4life !

Zoé4life est une association composée exclusivement de bénévoles. Elle est ainsi reconnue pour son utilité publique et vos dons sont déductbles fiscalement.

ZOE4LIFE – 1036 Sullens (pas de rue)

Banque Raiffeisen – 1042 Assens :

Numéro IBAN: CH32 8041 4000 0030 1943 8

CCP: 10-10091-1 / Numéro CB:  80414   / Swift/BIC: RAIFCH22414     

Vous pouvez aussi faire un don par carte de crédit en ligne! Cliquez sur l’image ci-dessous:

Pour recevoir un BVR par la poste, écrivez nous à contact@zoe4life.org

Message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :