Si les fourmis le savaient…

Un message de Véronique !

Chères fourmis,

Vous êtes de grandes travailleuses, pouvant porter jusqu’à 60 fois votre poids. Vous connaissez la richesse du travail collectif et le don de soi.

Aujourd’hui j’aimerais vous présenter de nouvelles amies, ces personnes qui ont envahi la cour du château de Rolle le 21 septembre 2019. Elles étaient 117 à participer à un double défi : récolter des fonds pour Zoé4life et participer au challenge de Zoé. Elles ne se doutaient pas que cette journée allait être mémorable.

117 personnes qui n’auraient probablement pas eu d’autre occasion de se rencontrer. Elles avaient mis sur leur natel une même alarme avec une même géolocalisation, elles avaient probablement pris soin de se préparer un solide déjeuner. Certains étant plutôt café, d’autres thé, voire tisane sans oublier les éternels amoureux du chocolat chaud.

Elles avaient pris rendez-vous un peu avant le challenge pour faire le point, pour se motiver et s’habiller. Un challenge, c’est aussi une occasion de mettre de la couleur et de la vie dans les rues de Rolle.

Certaines personnes avaient même mis leur training pour cette journée afin d’être sûr de mettre tous les atouts de leur côté.

12 personnes étaient là avec une détermination et une volonté qui étaient différentes des autres, elles savaient ce que signifiait les mots cancer et enfant. Elles avaient connu ce moment où le sol s’effondre quand le diagnostic tombe, où les larmes sont si violentes qu’elles ne trouvent pas la sortie. Cet instant où vos jambes ne vous tiennent plus, où vous espérez encore que ce n’est qu’un mauvais rêve. Ce moment où votre conjoint vous pose la main sur l’épaule, les yeux humides, vous regardant et vous serrant la main à la faire craquer afin de ne pas s’effondrer.

Ces parents étaient parmi nous, très nombreux cette année. Quelle reconnaissance mais aussi quelle responsabilité. Pour eux et pour tous ceux qui n’avaient pas pu nous rejoindre, une seule certitude, nous allions montrer notre solidarité aujourd’hui. Et cette solidarité a pris des formes variées, des échanges informels, des sourires partagés, des regards qui transpiraient la bienveillance. Mais il y avait surtout une émotion palpable, ce genre d’émotion qui vous transcende et qui multiplie l’envie et le désir de faire la différence pour les enfants atteints de cancer.

Ces 117 personnes ont commencé à se mobiliser déjà depuis plusieurs mois et elles ont réalisé l’impensable, récolter le montant de 70’000 frs. Elles ont réussi cet exploit unique, car ensemble elles se motivaient, les équipes partageaient leurs idées, toujours dans le désir de permettre d’augmenter le montant de la cagnotte. 70’000 frs, c’est 600 frs récolté par personne. C’est aussi le montant alloué par année aux familles qui reçoivent un diagnostic de cancer au CHUV à Lausanne.

Et quand ces 117 personnes ont réalisé qu’elles participaient concrètement au soutien des enfants et des familles, l’humidité n’était plus de la transpiration après 3 heures de course, mais bien des larmes qui se cachaient dans les coins des yeux. Une émotion qu’Angie nous permettra de vivre, ensemble et plus fort encore.

L’enfant ne devrait-il pas juste se préoccuper de se déguiser, d’être un enfant, un enfant qui joue, qui va à l’école et qui fait des concours de grimace.

Alors oui, nous serons là le 26 septembre 2020 pour la 5eme édition du Challenge de Zoé

J’ai déjà signé pour cette nouvelle édition et parfois je me demande ce qui me prend, de repartir dans ce défi mais c’est aussi grâce à 30 bénévoles qui me suivent chaque année.

L’édition 2020 sera une « édition très spéciale ». Alors à vos agendas. Et si en 2019, 117 personnes ont pu récolter 70’000, nous devrons convaincre de nouvelles équipes de nous rejoindre et passer un nouvel échelon dans le soutien aux familles. Vous avez entendu ce souffle qui nous indiquait que 100’000 frs était à notre portée.

ENSEMBLE, FAISONS LA DIFFERENCE.

%d blogueurs aiment cette page :