Merci pour ces cinq années magiques

Cinq… C’était le chiffre préféré de Zoé.
Surtout parce qu’elle se réjouissait de pouvoir dire qu’elle avait cinq ans. Elle y attachait une grande importance.

Mais son réel souhait c’était de grandir et elle disait : « Je veux être un adulte pour pouvoir être infirmière et m’occuper des enfants malades … et pour porter des talons » !

Oui, il est trop tard pour Zoé.

Mais il n’est pas trop tard pour tous les enfants qui se battent aujourd’hui, ni pour ceux qui se battront demain CONTRE le cancer et POUR une chose qui nous semble parfois si évidente : LA VIE

Non, nous n’avons pas pu fêter les cinq ans de Zoé avec elle, mais cette année nous pouvons fêter les  cinq ans de l’association qui porte son prénom et je suis certaine qu’elle serait extrêmement fière de tout ce que nous avons accompli ensemble!

Cette année nous avons pu fêter l’anniversaire de Zoé4life lors d’une soirée spéciale. Une soirée de gala du rire avec des humoristes dans le magnifique cadre du Rosey Concert Hall à Rolle.
Certains pourraient se demander: pourquoi une soirée sur le thème du rire alors que nous parlons d’un sujet si difficile et triste ?

Car dans le monde si terrible du cancer il y a également les mots : ESPOIR, GUERISON et VIE.

Dans le monde du cancer, il y a aussi le rire qui fait tellement de bien et qui a fait partie de la vie de Zoé comme pour beaucoup d’enfants malades.
Du jour où elle a su rigoler, Zoé n’a plus arrêté et riait sans cesse. Nous lui avons fait une promesse, celle de continuer à rire malgré son absence.

Merci à Nathalie Devantay, Mirko Rochat, Antoine Maulini, Jessie Kobel, Sandrine Viglino et tout spécialement Yann Lambiel de nous avoir permis de fêter, ensemble ce cinquième anniversaire.

Merci aussi à vous tous de votre fidélité de votre présence à nos côtés car c’est vous qui avez permis à Zoé4life de fêter cet anniversaire si particulier qui marque un tournant important dans l’histoire de l’association !

C’est grâce à vous et ensemble que nous pourrons changer le destin des enfants malades d’un cancer.

Quand on demandait à Zoé comment elle s’appelait elle nous répondait : Zoé, Zoé4life.

Ça veut tout dire non ?

 

%d blogueurs aiment cette page :