La folie, la magie, de noël

Lorsque Nicole m’a demandé d’écrire un texte au sujet de Noël, au sujet de la générosité des gens en cette période, j’avais déjà des idées pleins la tête.

Il suffisait de mettre cela en forme, noir sur blanc et je pensais vraiment que ce serait fait en quelques petites heures.
Je m’installe devant mon ordinateur, je trie quelques mails avant de m’attaquer à mon texte, confiante…
Et je lis ces quelques lignes qui feront que ma page restera blanche longtemps…jusque tard dans la nuit.

Il y a sept ans j’ai échangé avec une famille dont l’enfant venait d’être diagnostiqué avec le même cancer que ma fille Zoé. Ce soir j’apprends qu’il s’est envolé vers un autre monde où on ne laisse pas mourir les enfants après de longues années de souffrance. Mais loin de ceux qui l’aiment.

Dès lors le texte que j’avais imaginé, sur la folie et la magie de noël perd tout son sens. Je suis devant cette feuille blanche et je sais que je dois vous écrire. Car vous qui me lisez, comme la majorité des gens, vous vous sentez d’humeur plus généreuse à l’approche des fêtes. C’est statistiquement prouvé. Soyons honnête, en tant qu’association le mois de décembre est un mois très important pour la récolte de fonds, et nous devons travailler dur pour cela.
Encore plus de pression sur mes épaules du coup pour que ce texte soit différent, afin que nous fassions ensemble encore de belles choses.

Mon texte initial parlait de la folie de Noël.
De cette course contre la montre pour vite encore faire ceci ou cela avant Noël, comme si la terre aller s’arrêter de tourner après les fêtes de fin d’année.
De ce parcours du combattant que nous nous infligeons pour trouver LE cadeau, celui qui sera dans notre budget, qui sera différent, pas trop petit mais pas trop grand non plus, pas trop tape à l’œil, mais pas trop ridicule non plus.
Mais surtout un cadeau qui fera plaisir et qui plaira. Car vous pouvez faire plaisir en offrant un présent, la personne apprécie le geste, mais il est possible que le présent ne lui plaise pas.
Ce n’est pas une mince affaire !

Mon texte initial parlait aussi de la magie de Noël.
Cette euphorie que nous ressentons, cette âme d’enfant que nous retrouvons pour quelques jours ou semaines avant et pendant Noël. Cette envie de donner, de passer un moment avec ceux qu’on aime réunis, cette envie d’inviter l’ami, le voisin à se joindre à nous car il est seul, cette envie de partage.

Finalement mon texte parlera de la réalité de cette période de Noël, la réalité du monde dans lequel nous vivons, nous parents d’enfants malades d’un cancer ou parent endeuillés.

Nombreuses sont les personnes qui souhaitent offrir un cadeau aux enfants malades. C’est beau, c’est généreux et il existe des associations qui font ce magnifique travail.

Nous, Zoé4life, nous souhaitons aussi leur faire un cadeau. Mais différemment. Nous souhaitons leur offrir l’espoir, la guérison, la vie…

Les enfants atteints de cancer qui se battent aujourd’hui contre la maladie, sont malades depuis des semaines, des mois voir des années. Le cancer ne fait pas une trêve parce que les fêtes de fin d’année sont là.
Malgré le fait que tout le personnel médical fera le maximum pour que les enfants puissent rentrer fêter Noël à la maison, cela n’est malheureusement pas toujours possible. Il y a des familles qui ne sauront pas jusqu’au dernier moment si Noël se fera à la maison ou pas, certains enfants fêteront Noël à l’hôpital pour la première fois et pour d’autres, c’est devenu habituel.
Pour certaines familles ce sera le dernier Noël ensemble pour autant que la maladie n’aille pas trop vite, et certaines fêteront Noël en avance afin de pouvoir encore partager ce moment ensemble, ce dernier Noël.

Oui, tous les enfants souhaitent un cadeau sous le sapin.
Chaque adulte a du plaisir à voir les yeux émerveillés d’un enfant découvrant son présent.
Chaque personne aime offrir à celui qu’il aime.

Mais rappelons-nous la phrase de Antoine Saint-Exupéry qui dit : « On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à une personne que vous aimez, n’est-il pas votre présence à ses côtés ?
Le plus précieux des présents pour un enfant malade n’est-ce pas la guérison ? L’espoir et la vie ?

Je n’aime pas Noël car Zoé n’est plus à nos côtés et que son rire et ses yeux émerveillés nous manquent encore plus dans ces moments-là.
Je n’aime pas Noël car nous accordons trop d’importance au côté matériel du cadeau.
Je n’aime pas Noël car je sais que d’autres parents vivrons Noël la peur au ventre pour la vie de leur enfant, que d’autres souffriront de l’absence de leur enfant comme moi et que beaucoup prendrons sur eux afin d’offrir un semblant de fête au reste de la famille.

Mais ce que j’aime à Noël c’est le moment de l’année où tout le monde semble s’aimer, semble vouloir s’entraider, soutenir l’autre et lui faire plaisir, au moins pour un temps.

C’est la magie de noël…

Vous savez combien Zoé4life est engagée pour la mise en place de nouvelles thérapies visant à offrir un réel espoir de guérison aux enfants atteints de cancer.

Et cette année j’aimerais que la magie de Noël opère grâce à vous, tous ensemble.

Pour Noël nous souhaitons offrir l’espoir d’un futur, une guérison, un avenir à tous les enfants atteints de cancer.
Alors, faisons opérer la magie de Noël, ensemble et soutenons Zoé4life avec un don se terminant par le chiffre 5 (CHF 5.00 – CHF15.00 – CHF 25.00 etc) en hommage à cet âge que Zoé rêvait d’avoir et en signe de reconnaissance pour tout ce que Zoé4life a accompli ces cinq dernières années, grâce à vous et voyons ensemble combien nous arrivons à récolter en nous mobilisant !

Par sms (facile, anonyme et le montant est rajouté sur votre facture de téléphone – uniquement pour les abonnements Suisses et maximum CHF100.00)
Ecrivez ZOE suivi d’un espace suivi d’un montant de votre don et envoyez le au numéro 339. Exemple : ZOE 15 au numéro 339.

Par virement bancaire
IBAN: CH32 8041 4000 0030 1943 8

Par carte de crédit
Don par carte de crédit

Merci de nous aider à faire une différence pour les enfants et joyeux Noël à tous !

Natalie Guignard-Nardin – décembre 2018

%d blogueurs aiment cette page :