Un énorme RESPECT

Respect.

Savez-vous ce que signifie ce mot?

D’après le Larousse :

Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers manifestations de ces égards.

Mais en fait, ce mot a pris un sens encore plus important au fil des années.

Aujourd’hui on voit une photo d’un pompier sortant d’un immeuble en feu qui porte dans ses bras un enfant qu’il vient de sauver. Les commentaires sous la photo? « Respect ».

Une photo d’une dame âgée, qui marche lentement à l’aide d’une canne, le dos courbé, qui explique avec fierté que tant qu’elle en est capable, elle se rendra sur la tombe de son mari pour y poser des fleurs. « Respect. »

Chaque jour, nous voyons des gens qui méritent notre respect.

Mais souvent, la plupart du temps, nous ne les remarquons pas.

Certains sont dans l’ombre. Cachés, muets, car souvent nous ne voulons pas les voir. Et pourtant ils sont là.

Les victimes du cancer de l’enfant en font partie. Et quand on dit « victime », il s’agit bien de tous ceux qui sont touchés par cette maladie: les parents, les frères et sœurs, la famille, les amis, les voisins, les camarades de classe. Et surtout, avant tout: l’enfant.

Malgré tout, ces enfants, ces familles, continuent de se battre, et osent parler de cette maladie encore si « tabou ». Ils osent s’impliquer et faire leur possible pour aider les autres familles d’enfants atteints de cancer. Car ils savent qu’ensemble nous pouvons faire la différence.

Voici des photos de certains de ces merveilleux enfants et leurs parents , frères et soeurs qui ont couru samedi dernier au Forcethon, une course organisé par la Fondation FORCE en soutien à la recherche sur le cancer pédiatrique.

Ces enfants font partie du programme PASTEC, qui est né d’une collaboration entre l’unité d’Hémato-Oncologie Pédiatrique du CHUV et le Centre Sport et Santé du Centre Sportif Universitaire de Dorigny. Son but était d’évaluer les bienfaits d’une activité physique sur l’amélioration des capacités physiques et la qualité de vie des enfants traités pour un cancer.

Apres avoir financé plus de 100’000.- francs pour l’étude PASTEC, Zoé4life est fière d’être le partenaire principal en finançant l’entier des frais opérationnel du programme présentés par Sonia Matthey, coordonnatrice du programme.

Merci au CHUV, au Dr Diezi et à toute l’équipe du Centre sport et santé des Sports UNIL-EPFL  d’avoir permis la mise en place de cette étude ainsi que du programme PASTEC.

 

Ils ont couru sous la pluie, dans le froid, avec le sourire illuminant leurs visages, et pour cela nous leur disons: Respect.

Au Dr. Diezi qui a expliqué le programme PASTEC dans un interview sur Couleurs Locales, et qui a eu le courage de témoigner du combat de son enfant: Respect.

A Sonia Matthey responsable du programme PASTEC et à toute son équipe qui encadre ces enfants: Respect.

Aux équipes médicales des hôpitaux et unités d’oncologie pédiatriques en Suisse qui s’occupent de nos enfants, ainsi qu’aux assistantes sociales de qui nous recevons parfois des demandes de soutien à 20 h du soir : Respect.

À toute l’équipe des bénévoles de Zoé4life, y compris les membres des comités qui ne comptent plus leurs heures données à cette cause : Respect.

Aux enfants et familles de PASTEC, vous, et tous les enfants actuellement au CHUV et aux HUG, ceux qui se sont battus, ceux qui nous ont quitté:

VOUS ETES NOS HEROS !

L’émission couleurs locales a réalisé un très beau reportage sur le programme PASTEC :

https://www.rts.ch/play/tv/couleurs-locales/video/le-centre-sport-et-sante-a-lausanne-propose-un-programme-adapte-aux-enfants-ayant-subi-un-cancer?id=9076150&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

 


 

zoe4lifelogo-suepfl-bi-rvb-vc-1