L’aventure des jouets de chez Franz Carl Weber de Etoy

Vous vous demandez certainement s’il nous arrive de rire au sein du comité, vu le sujet lourd pour lequel nous nous battons.

Hé oui, soyez rassurés, nous trouvons parfois même le temps de nous amuser, tout en travaillant !

La preuve :

Franz Carl Weber à Etoy, notre fidèle partenaire nous a encore une fois démontré sa générosité.logo_franzcarlweber

Même si nous savons que ces derniers, tout comme les bénévoles impliqués n’attendent pas de nous que nous citions leur nom, ni les remercions pour leur générosité et engagement, il nous tenait à cœur de partager avec vous « L’aventure des jouets de chez Franz Carl Weber d’Etoy

Lors de l’organisation de notre manifestation qui a eu lieu le 1er octobre dernier, nous étions à la recherche de lots pour la tombola. Franz Carl Weber de Etoy a répondu présent pour notre plus grand bonheur. La responsable nous informe également qu’il y a des centaines de jouets dont les emballages ont été endommagés par un dégât d’eau et qu’il n’est plus possible pour eux de les vendre. Leur souhait était que les bénéficiaires soient des enfants malades ou venant d’un milieu défavorisé. Nous savions où les distribuer.

C’est là que l’aventure a débuté avec l’aide précieuse de nos bénévoles …smiley7

Céline, se rend sur place pensant qu’avec son break et deux ou trois voyages elle pourrait stocker le tout dans sa cave pour un temps. Mais lorsqu’elle a vu la quantité de jeux elle vite compris que cela n’allait pas être possible.

whatsapp-image-2016-09-12-at-12-53-39

Il fallait dans un premier temps trouver comment nous pourrions transporter les jeux. Il fallait agir vite, le magasin ne pouvait plus stocker ces jeux dans la halle qu’un commerce voisin leur avait mis a disposition. C’est là que Moreno entre en scène. Grâce à son ami Sébastien qui lui prête une petite remorque fermée, il se rend au magasin et rempli la remorque de haut en bas, la ferme et la gare sur sa place de parc, en attendant nos instructions.smiley1

Ensuite, où trouver un local où stocker le tout jusqu’à fin novembre ? Le temps que Day4life soit passé, le mois de septembre terminé et que nous soyons de retour des vacances pour pouvoir trier et distribuer le tout.

 

teehone

Deux, trois téléphones et messages plus tard, Yannick et Sandrine nous proposent leur garage et nous sautons sur cette opportunité! Sauf que Etoy – leur domicile c’est 40 minutes de voiture, personne du comité n’a de crochet de remorquage à sa voiture…

 

 

imgres

Johan, qui n’habite pas vraiment sur la route mais qui a le fameux crochet tant convoité sur sa voiture, se porte volontaire et va chercher la remorque à Aubonne pour la conduire chez Sandrine et Yannick.

img_4959Quelques jours plus tard les bras de toute les personnes présentes sont sollicités pour vider la remorque et stocker les jeux dans le fameux garage. Même les enfants présents sont ravis et fiers de donner un coup de main. La remorque est ensuite amenée par Yannick à Sullens puis reprise par Moreno qui va la remplir une nouvelle fois de jeux à Etoy. Johan quant à lui refait un trajet jusque dans le Gros de Vaud puis ramène la remorque à Moreno à Aubonne pour la redonner à son ami.

Puis c’est au tour de Anne et Véronique d’entrer concrètement dans l’histoire. Elles se sont « amusées » à trier les jeux dans le froid du garage un jour pluvieux de novembre, puis les ont chargé jusque dans chaque recoin leur voiture (même sous les sièges, dans la boite à gants et j’en passe) se remémorant combien elles étaient douées au jeu Tetris à l’époque (qualité requise pour le travail au sein de Zoé4life). Puis elles ont géré l’acheminement des jeux dans chaque site qu’elles avaient au préalable contacté.

whatsapp-image-2016-11-22-at-09-45-44Ce qui a pu être distribués dans les hôpitaux l’a été. La maison des parents à Lausanne a également reçu des jeux ainsi qu’une garderie qui dispose de peu de moyen. Le solde a été livré chez « Solidarité jouets » qui a pour mission de redistribuer le tout à des enfants de milieux défavorisés.

C’est ainsi qu’au milieu de tout cela nous avons découverts des jeux dont nous ne soupçonnions même pas l’existeimgresnce ainsi que de mignons petits poussins, oiseaux et autres animaux qui sifflent et chantent. Nous les avons testé et à voir ces oiseaux chanter tous en cœur,  cela a fait bien rire. Bon certains ont fait face à un fou rire sans précédant, on pense à Anne et Natalie…n’essayez même pas de comprendre car elles en rigolent encore

Si ces oiseaux nous ont fait rire, sachez qu’ils ont également apporté beaucoup à certains enfants hospitalisés. Ces jeux étaient perdu pour le magasin mai ils ont fait le bonheur de nombreux enfants et c’est un magnifique aboutissement malgré les nombreuses heures passées pour chaque personne qui s’est impliquée.

Nous atelephonevons pu compter une nouvelle fois sur de nombreux bénévoles qui ont démontrés une grande souplesse et compréhension envers Natalie qui a organisé le tout en passant de nombreux, très nombreux coups de fils. Il n’était pas facile de coordonner la prise en charge des jeux , leur stockage, triage et leur distribution. Sans parler de la remorque;)

 

Merci au magasin Franimgresz Carl Weber d’avoir pensé à Zoé4life, merci à toutes les personnes qui ont donné de leur temps, de leur bras, qui ont prêté la remorque et qui ont parcouru des kilomètres pour ces jeux, vous êtes trop forts !

C’est ainsi que s’achève la très belle aventure des jeux de chez Franz Carl Weber…en musique!