Pour de nouveaux souvenirs

Depuis le décès de Zoé il y a presque deux ans, la famille Guignard tenait à retourner à Clearwater. C’est chose faite et ils tenaient en ce jour si particulier qui marque la deuxième année de son décès, à partager ces instants avec vous tous.

« C’était non seulement un chemin que Zoé nous a montré, mais c’était aussi un moyen de revoir toutes les personnes qui avaient été présentes pour nous ici aux Etats Unis lors de ce dernier voyage à quatre en octobre 2013.

Michael Atwell qui était le responsable des relations publiques avait réussi à organiser la visite avec Winter en 2013, avec l’appui du PDG de l’aquarium, David Yates,  malgré le tournage du film qui avait été interrompu pour nous. Cela a été un grand moment de pouvoir les revoir et nous avons à nouveau pu revisiter la totalité de l’aquarium.

Lana a également eu le privilège de se mettre dans la peau d’un soigneur pour tout un après-midi. Elle a pu ainsi voir comment ils travaillent,  et mieux comprendre l’importance de leur rôle auprès de ces animaux blessés qui ne peuvent survivre seuls. Si le film démontre qu’un riche milliardaire a acheté l’aquarium ce n’est que de la fiction. L’aquarium est une organisation à but non lucratif, dont le seul but est de soigner des animaux blessés et de les relâcher quand cela est possible. Ils ne vivent que grâce aux subventions, aux visites et des dons.

Bravo à l’équipe du Clearwater Marine Aquarium pour leur fabuleux travail.

Nous avons également pu revoir Samira Jacobs, bénévole à la fondation Make a Wish à Tampa, qui a été notre ange gardien en 2013. Elle nous a accompagné tout au long des dernières heures de vie de Zoé et bien au delà, sans compter les heures passées à nous véhiculer entre l’hôtel et l’hôpital qui se trouve à plus d’une heure de route.

Il manquait Joanna la directrice de l’hôtel où nous avions logé qui a déménagé. Mais nous gardons contact et la reverrons un jour nous en sommes certains.

Nos amis nous avaient offert de graver nos noms dans une pierre qui se trouve vers l’entrée de l’aquarium. Nous avons pu la découvrir.

Revenir ici nous a rappelé des moments difficiles mais finalement pas plus difficiles que ceux que nous vivons au quotidien à la maison. Nous avons surtout pu créer de nouveaux souvenirs dans ce bel endroit que Zoé nous a fait découvrir.

Si beaucoup penseront à Zoé et à son combat tout particulièrement aujourd’hui, pour nous c’est tous les jours qu’elle nous manque, pas plus le 26 qu’un autre jour.

Nous sommes très touchés par la démarche de Patricia, soeur de Natalie et marraine de Zoé, d’organiser cette marche nocturne en l’honneur de Zoé. Nous ne nous sentons pas la force d’être présents, mais savons que nombreuses seront les personnes présentes et cela nous touche spécialement de voir que Zoé et son combat n’est pas oublié.

Le 28 octobre elle aurait eu 7 ans. Il est impossible d’imaginer Zoé à 7 ans. Elle aura toujours, « juste pas 5 ans » et ce sont ces presque cinq années de vie que nous avons envie de nous remémorer.

Voilà également pourquoi nous tenions tant à retourner en Floride, là où son rêve nous a emmené et où elle a choisi de s’éteindre.

Vos messages de soutien et le soutien accordé à travers Zoé4life nous touchent beaucoup et démontrent que le combat de Zoé n’a pas été vain. Si nous n’avons plus besoin de nous battre aux côtés de Zoé, beaucoup de parents sont eux encore dans le combat.

Merci pour nous et merci de continuer pour tous ces autres enfants qui finalement ne rêvent que d’une seule chose : guérir et grandir et ce n’est que grâce aux avancées de la recherche que cela est possible.

Natalie, Raphaël & Lana

 

%d blogueurs aiment cette page :