Patricia, la soeur à Natalie et marraine de Zoé, témoigne… And now Patricia, Natalie’s sister and Zoé’s godmother, shares her story

Apres les deux mois à Berne pour la greffe... After two months in Bern for a stem cell transplant...

Apres les deux mois à Berne pour la greffe… After two months in Bern for a stem cell transplant…

Scroll down for English version in blue.

Lundi 27 octobre 2008 balade avec ma sœur et les enfants..Natalie me dit qu’elle a quelques douleurs …probablement des contractions..Le soir on se rappelle et elle me confirme ces fameuses contractions, en raccrochant le téléphone, je n’arrive pas bien à m’endormir excitée à l’idée d’être tata une deuxième fois et surtout marraine du bébé à venir !

Mardi 28 octobre 2008, je me lève tôt pour aller travailler et j’allume tout de suite mon portable en espérant y trouver un message m’annonçant la naissance de ce bébé. Mais rien…

Je ne m’inquiète pas mais me demande si tout se passe bien… Quelques heures plus tard, j’envoie un message à ma sœur et là vous connaissez la réponse, « Zoé est née mais transférée au CHUV car il y a des complications… »

L’après-midi le diagnostic tombe, je n’ai pas imaginé une seule seconde que Zoé venait au monde avec un cancer, je ne savais même pas que l’on pouvait naître avec un cancer ..!

Lorsque j’arrive au CHUV j’y retrouve nos parents et notre frère qui m’avait bien dit de rester forte devant notre sœur..bien entendu, émotive que je suis, je n’avais pas passé la porte que j’ai fondu en larme, triste de voir ma sœur seule dans cette chambre, sans son bébé, c’était injuste.

Elle m’a ensuite proposé d’aller voir Zoé, j’ai bien entendu accepté car comme j’avais maintenant le rôle de » marraine » en plus de celui de « tata ».

La première fois que Patricia a pu tenir Zoé, un grand moment d'émotion.

La première fois que Patricia a pu tenir Zoé, un grand moment d’émotion.

Il s’est passé quelque chose de très fort à ce moment-là. Une couveuse, des machines partout autour d’elle lui délivraient desmédicaments dont je n’avais même jamais entendu parler..et enfin je l’ai vue, ma nièce, ma filleule..une bouille à croquer, une petite puce bien mal en point mais vivante !

Dès ce jour, elle n’a jamais cessé de se battre et moi je n’ai jamais cessé de croire en elle.

Je partage avec Zoé et ce depuis sa naissance, des moments magiques, des moments remplis de bonheur, de tendresse, de complicité et de rire, beaucoup de rire…en fait elle rit tout le temps !

J’en ai passé des heures auprès d’elle, au 11ème étage du CHUV, service d’oncologie pédiatrique, un service terrible et pourtant tellement vivant..ainsi qu’à Berne où j’ai passé une nuit avec elle. Cette  nuit où j’ai compris que Zoé était si exceptionnelle et si forte. On dit que « la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre » et je peux dire que c’est vrai !! Elle tient cette volonté, cette persévérance de ses parents je n’en doute pas une seconde !

Une nuit passée à Berne où elle et sa maman y on passé deux mois..des machines qui sonnent toutes les 10 minutes de jour comme de nuit, la douleur des effets secondaires qu’elle accepte sans en avoir le choix mais sans râler et dont on ne peut même pas imaginer ou prendre sur nous pour la soulager. Malgré tout, même à Berne elle arrive à rester souriante, jusqu’à aller faire du trampoline sur son lit et elle se bat ! IMG_3043

Un jour, après avoir fait la course dans les couloirs du CHUV pour aller faire un scanner, elle m’a demandé tout en feuilletant un magazine de mode « Tata ? moi aussi je voudrais avoir un soutien-gorge comme celui-ci et aussi un rouge à lèvre comme celui-là.. » et je lui ai répondu « Oui, Zoé toi aussi tu pourras porter un soutien-gorge et mettre du rouge à lèvre » car au fond de moi, je sais et suis persuadée que toi aussi, ma petite Zoé, tu deviendra une belle jeune femme !!

Je ne sais pas combien de couple et de grande sœur (ou frère) peuvent assumer, supporter et vivre tout ça, bien sûre ma sœur et Raphaël me répondraient « On a pas le choix, on n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort, on doit se battre ».

Natalie, Raphael et Lana sont forts,  ils sont là, présents chaque jours depuis la naissance de Zoé, ils se battent à ses côtés et iront au bout de cette épreuve, au bout des traitements possibles afin de guérir Zoé que ce soit ici à Lausanne ou au bout du monde !

J’y avais cru à sa première rémission et à la seconde aussi, j’étais sûre que ce fichu crabe l’avait abandonnée à jamais mais voilà le crabe est là et elle doit continuer. Elle y arrivera car elle est forte..et elle ne lâchera rien..elle non plus !!IMG_2432

Ma sœur m’a dit un jour :  « il faudrait que je retrouve un travail mais qui veut engager une maman qui passe sa vie à l’hôpital pour essayer de soigner sa fille »…voilà aussi pourquoi l’association Zoé4life a été crée, pour permettre à cette famille de ne pas mettre de côté l’éventualité d’un traitement à l’étranger à cause des coûts..

Merci à vous tous pour votre aide et votre soutien auprès de ma sœur, mon beau-frère et leurs filles !

Patricia

Monday, October 27, 2008 during a leisurely stroll with my sister and children .. Natalie says she has some pain … probably contractions .. That night I call her and she confirms it, she’s in labour! Hanging up the phone, I can’t sleep, I’m so excited to be an aunt again especially godmother of the baby to come!

Tuesday, October 28, 2008, I get up early to go to work and I turn my phone on hoping to find a message announcing the birth of the baby. But nothing …
I’m not really worried but am wondering if everything is going well… A few hours later, I send a message to my sister and then, you know the answer, « Zoe was born, but transferred to the CHUV Hospital in Lausanne because there are complications … »

That afternoon I am told the official diagnosis, I did not imagine for one second that Zoe could come into the world with cancer, I did not even know that you could be born with cancer ..!

When I arrive at the CHUV I first meet our parents and our brother who tell me to stay strong in front of our sister .. of course, I’m emotional, I walk in the door and I melt into tears, so sad to see my sister alone in the room, without her baby, it was unfair.

She then asked me to go see Zoe, of course I accepted because I now had the role of « godmother » in addition to that of « aunt ».
Something very powerful came over me at that moment… an incubator, machines all around her, tubes giving her medication which I had never even heard of .. and then I saw her, my niece, my goddaughter .. a tiny baby, a little being, really quite sick,  but alive!
From that day, she never stopped fighting and I’ve never stopped believing in her.

I have shared moments with Zoe ever since her birth, magical moments, moments filled with happiness, tenderness, friendship and laughter, lots of laughter … in fact she laughs all the time! patzoejuin2013

I spent hours with her, on the 11th floor of the CHUV, in the pediatric oncology department, a terrible department and yet, a place so alive. And in Bern, where I spent a night with her. That night I realized that Zoe was so unique and so strong. It is said that « the apple does not fall far from the tree » and I can say that it is true! It is this commitment, the perseverance of her parents I do not doubt for a second!
A night spent in Bern where she and her mother spent two months .. machines that beep every 10 minutes day and night, the painful side effects of her treatment which she accepts without any choice but without complaint and which we can not even imagine or do anything to relieve. However, even in Bern she never loses her smile and uses her bed as a  trampoline, and she fights for survival!

One day after a race in the corridors of the CHUV to go for a scan, she asked me while flipping through a fashion magazine « Aunt Patricia? I also want to have a bra like this one and also a lipstick like that ..  » and I replied « Yes, you too Zoe you can wear a bra and put on lipstick » because in my heart, I know and am convinced that you, too, my dear Zoe, you to will become a beautiful young woman !

I do not know how much a couple, or a big sister can endure, and continue to live though it all, but I am sure my sister and Raphael would reply « We have no choice, we do not have time to feel sorry for ouselves, we must fight. « 

Natalie, Raphael and Lana are strong, and they are there, present each day since the birth of Zoe, they fight with her and continue the batte, looking into every possible treatment to cure Zoe whether here in Lausanne or anywhere in the world!

I believed the cancer was gone when she was first in remission, then the second time… I wanted the cancer  to have  given up. abandoned forever but that was not to be and we must continue the fight for a cure. But it will happen because she is strong and even though this cancer is stubborn, so is Zoé!!! 

My sister told me one day: « I need to find a job again but who wants to hire a mom who spends her life in the hospital to try to cure her daughter? » … This is also why Zoé4life  was created, to ensure that Zoés’ family does not put aside the possibility of treatment abroad because of the cost ..

Thank you all for your help and support for my sister, my brother and their daughters!

Patricia

Un commentaire sur “Patricia, la soeur à Natalie et marraine de Zoé, témoigne… And now Patricia, Natalie’s sister and Zoé’s godmother, shares her story

  1. Bonsoir,
    Tout d’abord un gros bisous à Zoé pour son courage et sa détermination.
    Nôtre fils Louison est aussi atteint d’un Neuroblastome avec métastases.
    Je comprend ce combat de tout les jours, votre combat.
    Et j’espère de tout cœur, qu’il sera bientôt fini.
    Passé une bonne soirée
    Anthony